Difficultés à recruter : comment les résoudre ? - partie2

Accueil / Blog / Difficultés à recruter : comment les résoudre ? - partie2
Difficultés à recruter : comment les résoudre ? - partie2

Le 17/09/2021 par Philippe ARSAC - BIEVRE ACCOMPAGNEMENT ET PILOTAGE D'ENTREPRISE BAPE38 - Partagé par AADEVE SaS le 11/10/2021

Alerte Email

La rentrée est là et vos clients reviennent vers vous pour savoir quand est-ce que vous allez enfin pouvoir leur livrer leur chantier. Initialement, la livraison était prévue pour la fin de l'année dernière. Mais avec le Covid et les confinements, les difficultés de planning se sont multipliées entraînant un retard généralisé des livraisons.

Ce paragraphe n'est pas qu'une fiction. A divers point, c'est la réalité pour de nombreuses entreprises. Car oui, le Covid a désorganisé la vie et le travail en général. Mais le Covid a aussi été l'occasion pour de nombreux salariés de prendre du recul vis-à-vis de leur vie de salarié. Pour certains, le télétravail a été possible avec à la clé un déménagement à la campagne, loin, très loin du bureau. Pour d'autres, le confinement a permis de tester et de vivre une autre vie que celle imposée par les rythmes de travail de leur entreprise. Ils ont dès lors découvert qu'une autre vie était possible pour eux.

Moralité, au moment du retour pour tous au travail, de nombreux postes sont vacants. Et comme on vient de le voir, certains resteront vacants pour longtemps. Le chef d'entreprise doit dès lors identifier ces postes et commencer dès maintenant à se réorganiser pour assurer la pérennité de ses activités.

Cette réorganisation sera basée sur 3 axes :

  • la définition des objectifs à atteindre par l'entreprise
  • l'optimisation de l'organisation actuelle et des ressources déjà présentes dans l'entreprise
  • la recherche de nouvelles ressources : des hommes et des femmes permettant à l'entreprise d'atteindre ses objectifs

 

La définition des objectifs à atteindre par l'entreprise : 

 

Sans objectifs, comment savoir quel est le profil à rechercher et comment savoir si le ou la candidate est la bonne personne ? Ce sujet a été traité dans cet article

 

L'optimisation de l'organisation actuelle et des ressources déjà présentes dans l'entreprise :

 

L'organisation d'une entreprise n'est pas quelque chose de figée. Elle évolue au fil du temps et son organisation doit s'adapter pour permettre d'atteindre les objectifs de l'entreprise. Cette organisation s'appuie aujourd'hui sur  les salariés qui sont restés et sur les apprentis qui sont encore dans les études et qu'il conviendra de fidéliser à la fin de leur formation.

En effet, quel est le plus grand gâchis pour une entreprise ? Investir dans la formation de ses personnels (ici, les apprentis) et ne pas leur proposer à la fin de leur formation un travail en adéquation avec leurs envies. Tout le monde le sait, un apprenti est dans l'entreprise pour apprendre son futur métier. Il est formé aux méthodes de travail de l'entreprise. A la fin de sa formation, il est aussi performant que n'importe quel salarié du monde du travail avec une qualité que les autres n'ont pas : la connaissance des clients de l'entreprise et la maîtrise des méthodes de travail en usage au sein de l'entreprise. 

Bien sûr, à un moment de sa vie, l'apprenti devenu salarié de l'entreprise partira. C'est tout simplement normal dans le cadre de son parcours professionnel : il faut partir pour aller voir ailleurs. Le chef d'entreprise doit intégrer ce fait dès l'entrée de l'apprenti dans l'entreprise. Par contre, c'est au chef d'entreprise de faire en sorte que ce départ arrive le plus tard possible. C'est ainsi qu'il rentabilisera les investissements que l'entreprise a réalisés dans le temps passé à former et à apprendre le travail à l'apprenti.

Après une phase d'analyse de l'organisation actuelle permettant d'identifier les forces et les faiblesses de cette organisation, l'optimisation de l'organisation devra mettre en avant toutes les forces de l'entreprise et limiter l'impact des faiblesses, voire les annuler.

Alors comment réaliser cette optimisation de l'organisation pour permettre à l'entreprise d'atteindre ses objectifs ?

Le chef d'entreprise devra identifier les investissements à réaliser et les matériels dont il faudra se séparer. Ensuite viendra le temps de la gestion des compétences internes de l'entreprise sur un horizon de 6 à 18 mois : de combien de personnes aura-t-il besoin ? Qui est en capacité de travailler avec le parc machine tel qu'il sera dans les 6 à 18 mois ? Quelles sont les formations à envisager et qui pourra en bénéficier ? Attention, le chef d'entreprise devra gérer les égos des salariés qui voudront peut être tous être apte à travailler sur cette nouvelle machine et délaisser la plus ancienne qui pourtant est restée dans l'entreprise.

Si l'entreprise fonctionne avec plusieurs équipes, le chef d'entreprise devra aussi faire très attention aux affinités entre chaque membre d'une équipe. Une équipe soudée est plus performante que la somme de chacun de ses membres. Le chef d'entreprise identifiera aussi les futurs chefs d'équipes. Ce sont des personnes clés pour la performance d'une équipe.

Puis une fois ce travail d'analyse effectué, le chef d'entreprise aura sous les yeux la liste des compétences qu'il n'a pas et qu'il ne pourra pas avoir dans les 6 à 18 mois. Cela lui permettra d'identifier les profils dont il va avoir besoin. Il conviendra dès lors d'aller les chercher à l'extérieur de l'entreprise.

 

La recherche de nouvelles ressources :

 

Ce seront les nouveaux embauchés qui vont apporter du sang neuf à l'entreprise. Ce sujet sera traité dans un article à venir.

 

 

Un conseiller Rivalis sera là pour accompagner le chef d'entreprise dans toutes ses démarches relatives à l'embauche d'un ou d'une salariée. Cette prestation pourra prendre différentes formes :

  • aide à la définition des objectifs de l'entreprise avec des éléments chiffrés
  • optimisation de l'organisation actuelle de l'entreprise
  • accompagnement du chef d'entreprise dans sa recherche du candidat idéal ou de la candidate tant attendue

Dans tous les cas, un accompagnement s'avère souvent nécessaire pour permettre d'atteindre les objectifs en temps et en heure tels qu'ils ont été planifiés et ne pas rester dans l'idée qu'"embaucher, c'est compliqué".


#bievreaccompagnementpilotaged&8217;entreprise #embauche #accompagnement #recrutement #conseillerentreprise #bape38 #rivalis